Le toucher est le premier sens que l’enfant va développer dès les premiers mois de sa conception. C’est à travers le toucher qu’il va découvrir ses premières sensations.

Dans de nombreuses cultures à travers le monde, le massage est une pratique ancestrale qui se transmet de mère en fille naturellement. Le massage du nourrisson est pratiqué après la naissance dans de nombreuses sociétés traditionnelles. Les Wolof en Afrique équatoriale et tropicale en sont des exemples.

Il est aussi pratiqué par de nombreux peuples, du Grand Nord Canadien, de l’Afrique équatoriale et tropicale, en Inde, en Irlande du Nord, ou dans les îles Pacifiques.

Dans nos sociétés occidentales, le toucher a souvent (et parfois encore) été un sujet tabou.

Grâce à des études il est prouvé combien le massage est bénéfique. On observe un meilleur développement chez l’enfant ayant reçu régulièrement le massage bébé au cours de sa petite enfance.

 

 

 

“Le massage est une pratique ancestrale

qui se transmet de mère en fille naturellement.”

 

Les premiers mois avec bébé sont souvent difficiles, surtout pour un premier enfant, pour masser bébé il est important de connaître les bons gestes.

Lors de ces ateliers les parents découvriront comment créer un espace de détente et de bien-être avec bébé, un moment sans le stress du quotidien grâce à des méthodes de relaxation. Ils apprendront comment masser bébé en toute sécurité en prodiguant les bons gestes.

Une formation en plusieurs ateliers de massage bébé permettra à l’animatrice de vous guider dans la découverte des signes de désengagement et du langage corporel de votre bébé.

Lorsqu’on démarre dans le massage, les mouvements manquent d’assurance et d’aisance, on hésite, on doute… au fur et à mesure des ateliers la confiance s’installe et les gestes sont plus sûrs.

Les ateliers permettent de créer des liens avec d’autres parents et ainsi de pouvoir échanger des difficultés rencontrées au cours des premiers mois d’apprentissage, mais aussi et surtout de faire partager les bons moments passer avec votre enfant !

 

 

 

“… Au fur et à mesure des ateliers la confiance s’installe

et les gestes sont plus sûrs.”

 

Le lien d’attachement

Le massage développe le lien d’attachement essentiel dans la construction de l’enfant surtout la première année. Il permet la production d’ocytocine, l’hormone du bien-être et de l’attachement.

Apaisement

C’est un moment de relaxation et de détente pour l’enfant mais aussi pour les parents. Il développe la mélatonine, hormone naturelle du sommeil permettant à l’enfant de réguler son rythme jour/nuit.

Communiquer avec bébé

Dans les premières semaines voire les premiers mois de vie, c’est par le toucher et le contact visuel que la communication s’établit entre le bébé et ses parents. Le massage permet de manifester tout l’amour que vous avez pour lui, à travers les mains. Ce temps d’arrêt pris durant le massage, permet aussi de comprendre le langage non verbal de bébé et de développer l’écoute, car bien avant les pleurs, c’est par le corps qu’il nous parle de ses états d’âme.

Aider au développement moteur de l’enfant

C’est par le toucher et les différentes sensations, que bébé découvre le monde et se développe graduellement dans toutes les sphères. Que se soit le développement de la motricité globale ou fine, celui du schéma corporel, de la perception, de la coordination ou de l’équilibre, un bébé massé suivra plus facilement, et assimilera mieux toutes les différentes étapes du développement.

Les systèmes nerveux, circulatoire et digestif

La stimulation entre autre du système circulatoire et lymphatique va permettre d’améliorer sa vitalité générale, et l’appareil vestibulaire (coordination et équilibre)
Le massage permet le soulagement du système digestif comme les coliques, la constipation, les gaz…
Le massage apaise le système nerveux, stimule le développement du cerveau et la myélinisation (La myéline étant la membrane recouvrant les synapses qui permettent la connexion entre chaque neurone du cerveau).

Rassurer

Le massage réconforte, renforce le lien de confiance avec le parent et permet au bébé de développer son estime de soi. Par le massage, il est possible de communiquer avec bébé et on comprend mieux ce qu’il nous dit.

Renforcer la confiance dans les compétences parentales

Les parents qui massent régulièrement leur enfant sont plus calmes, plus confiants et répondent de façon plus directe aux besoins de bébé. De ces moments privilégiés nait le sentiment d’être à la hauteur et d’être le « spécialiste » de bébé.

Les premiers mois avec bébé sont souvent difficiles, surtout pour un premier enfant, pour masser bébé il est important de connaître les bons gestes.

Lors de ces ateliers les parents découvriront comment créer un espace de détente et de bien-être avec bébé, un moment sans le stress du quotidien grâce à des méthodes de relaxation. Ils apprendront comment masser bébé en toute sécurité en prodiguant les bons gestes.

Une formation en plusieurs ateliers de massage bébé permettra à l’animatrice de vous guider dans la découverte des signes de désengagement et du langage corporel de votre bébé.

Lorsqu’on démarre dans le massage, les mouvements manquent d’assurance et d’aisance, on hésite, on doute… au fur et à mesure des ateliers la confiance s’installe et les gestes sont plus sûrs.

Les ateliers permettent de créer des liens avec d’autres parents et ainsi de pouvoir échanger des difficultés rencontrées au cours des premiers mois d’apprentissage, mais aussi et surtout de faire partager les bons moments passer avec votre enfant !

 

 

 

“C’est un moment de relaxation et de détente pour l’enfant…

mais aussi pour les parents.”

 

Formation Massage Bébé
4 Séances

4 Séances de Formation d’une heure.

120 Euros

Formation Massage Bébé
4 Séances + Coffret Cadeaux

4 Séances de Formation d’une heure.
+
Un Coffret Spécial Naissance.
+
Un Massage d’une heure pour la Maman.

210 Euros

Stéphanie Chuillet

Formée en 2008 à l’école “ElemenTerre”, j’ai appris et intégrée différents types de massages qui m’ont permis de développer écoute et bienveillance auprès des gens.

Aide-soignante pendant 20 ans j’ai pu développer à travers mon métier une connaissance de l’anatomie et des problèmes physiques rencontrés, mais aussi un excellent contact relationnel et des qualités d’empathie, de patience, d’écoute, d’humanité et du toucher ainsi qu’ une grande disponibilité.